QUELS CHOIX POUR FINANCER SES IMMOBILISATIONS MATÉRIELLES?

Les modes de financement

  • Achat sur fonds propres : acquisition par le cash disponible
  • Achat à crédit sur emprunt : acquisition par le cash de la banque
  • Achat en crédit-bail (leasing) LOA (location avec option d’achat) : acquisition par le prêteur, puis potentiellement par l’entreprise sur la valeur résiduelle
  • Location en crédit-bail (leasing) LLD (location longue durée) : acquisition par le prêteur 

Comparatif qualitatif

Mesurer les frais

  • Frais d’acquisition : dossier, frais d’acte, carte grise ….
  • Première échéance : souvent plus importante en crédit-bail
  • Durée d’amortissement : comparée à la durée du crédit
  • Taux de crédit : impacte les frais d’intérêts
  • Le montant des échéances : inclus la marge du loueur
  • Charges de propriété (assurance, révision annuelle, maintenance standard, etc) : vérifier leur couverture par le contrat de location
  • Charges d’utilisation (assurance, entretient)  : à anticiper
  • Frais de sortie : remise en état, solde pour l’option d’achat, transfer de propriété, etc

Comparer les coûts

  • Le principe : comparer les coûts d’acquisition, coûts d’usage et coûts de propriété sur la période d’amortissement, ainsi que la valeur résiduelle en fin de période
  • La comparaison doit prendre en compte l’impact sur la trésorerie et sur le compte de résultat annuel
  • Les formules peuvent faire peur, mais elle ne sont pas si compliquées quand on s’y met


 

Exemple fictif

  • Investissement dans un parc informatique d’une valeur de 12000 euros

Conclusion

Décider du mode de financement d’une immobilisation, c’est :

  • Faire un choix sur sa trésorerie (préservation à moyen terme, contre limitation de son endettement)
  • Vouloir ou non conserver le bien au-delà de l’amortissement (risques d’usure, d’obsolescence et de maintenance,  contre coût de remplacement et amélioration de la marge opérationnelle avec un matériel totalement amorti) 
  • Piloter son Bilan (Fonds propres / Immobilisation à l’Actif / Dette au Passif)

Et vous, quelle expérience avez-vous du choix de vos financements?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *